GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 7 août 2007

Puisque vous voulez des preuves...

On m'a demandé des preuves suite à mon message de vendredi dernier, et bien je viens tout juste d'acheter un tube de gel Durex Play (qui n'en veut ?) et de prendre une photo avec ma bite en érection à cÎté. 8-O

Ma queue à cÎté d'un tube de Durex Play

Vous ĂȘtes satisfaits ?

Si vous voulez en voir un peu plus, j'ai mis d'autres photos sur le site Ma Queue, oĂč nous sommes trĂšs nombreux Ă  exhiber notre membre :)

Et puis si vous apprĂ©ciez les mecs bien membrĂ©s ou les bites dĂ©mesurĂ©es, vous pouvez aussi vous rabattre sur ce site de photos trafiquĂ©es ? Un trĂšs beau travail de retouche pour des membres diffĂ©rents de la normale.

dimanche 5 août 2007

Ca nique dans tous les coins !

La semaine derniĂšre je vous parlais de sodomie dans un message sur les fellations, aujourd'hui je vous en montre :)

En effet, je suis tombĂ© sur quelques secondes de vidĂ©o bien chaude et toujours sur Guys Go Crazy : deux sodos en duo sur des fauteuils de la boite de nuit et un trio en plein milieu de la salle !

Une sorte de mise en bouche pour se donner des idées lors d'une after aujourd'hui 8-O

samedi 4 août 2007

Mais que ferions-nous d'une si grosse bite ?

Beaucoup d'homos cherchent la performance, des queues de gros calibre pour se les enfiler ou jouer avec, ça fait mĂȘme la couverture rĂ©guliĂšrement de certains journaux gratuits (ou mĂȘme payants). Le culte de la performance ne me semble pourtant pas un but Ă  atteindre, peut-ĂȘtre parce que je suis gĂątĂ© par la nature, mais quand mĂȘme. Des mecs trop musclĂ©s, des bites trop grosses pour entrer en bouche, ça me tente pas du tout ! Je prĂ©fĂšre quand mĂȘme les mecs naturels, mĂȘme s'ils font de la muscu, mais qui savent rester humains...

Et je dis tout ça car comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, il y a vraiment des mecs trop bien servis... et celui-ci, à part se branler ou se sucer, je ne vois pas trop ce qu'il va en faire de son énorme queue.

Evan Rivers

En tout cas, j'en voudrais pas en moi, d'un autre cĂŽtĂ©, je suis trĂšs sĂ©lectif et pas si ouvert que ça :) Franchement, ce mec, vous en voudriez-vous ?

Evan Rivers

D'un autre cĂŽtĂ©, c'est assez excitant de le regarder se branler et gicler sur tout son corps tellement il a une bonne puissance de feu ! MĂȘme sur la vidĂ©o d'aperçu visible Ă  partir du site D'Evan Rivers qui lui, en revanche, est une vraie lope prĂȘte Ă  tout s'enfiler pour notre plus grand bonheur 8-)

PS: il existe des sites de photos de bites Ă©normes, mais en gĂ©nĂ©ral les photos ont Ă©tĂ© retravaillĂ©es, lĂ , il n'en est rien, c'est rĂ©ellement son sexe de tous les jours, ce qui doit pas ĂȘtre si confortable que ça dans un caleçon... et on peut mĂȘme reparler d'Anaconda :)

vendredi 3 août 2007

C'est quand mĂȘme fou la vie

Hier soir, en allant au cinĂ©, je suis tombĂ© sur un mec avec lequel j'avais dĂ©jĂ  baisĂ© l'an dernier. C'Ă©tait un bon coup, mais on ne s'Ă©tait pas revus, on n'avait rien Ă  se dire. Il m'a saluĂ© (nous Ă©tions dans la mĂȘme file d'attente) et finalement je l'ai rejoint (histoire de gagner quelques mĂštres parce que la longueur, ça compte au moins lĂ  !).

Il Ă©tait seul, je l'Ă©tais aussi, nous avons donc papotĂ© un peu de tout et de rien, rien de bien excitant, comme quand on se donne rendez-vous dans un bar pour prendre un verre avant de passer chez l'un ou chez l'autre et baiser comme des bĂȘtes, sans Ă©changer un mot si ce ne sont des rĂąles. Le film Ă©tait naze, mais a au moins permis que nous nous rapprochions.

Au dĂ©but de la sĂ©ance, nous Ă©tions chacun dans notre fauteuil, avec la distance rĂšglementaire. A la fin de la sĂ©ance, nos jambes se collaient l'une Ă  l'autre, sa tĂȘte Ă©tait posĂ©e sur mon Ă©paule, sa main droite caressait mon entrejambe, ma main gauche sa cuisse. Nous avons attendu la fin du gĂ©nĂ©rique et avons fini par nous embrasser gĂ©nĂ©reusement, avant de se lever pour partir.

PlutĂŽt que de rentrer, nous sommes allĂ©s au Valentino, un restau italien rue du Renard / rue de la Verrerie. C'est sympa, on sait ce qu'on y mange et certains serveurs sont craquants ;) En plus, les homos sont bien accueillis et ça, c'est trop rare dans le quartier, y compris dans les restaus gays !

Un bon repas bien arrosĂ© passĂ©, je l'ai raccompagnĂ© chez lui. Il habite Ă  OpĂ©ra, c'est plutĂŽt pratique Ă  partir des Halles : une station de RER Ă  se faire et hop, au lit 8-O

Il m'a fait visiter son appartement entre deux roulages de pelles et nous avons fini à poils dans la cuisine... moi debout, lui assis sur le frigo, les jambes écartées autour de moi. Nos sexes en érection, cognant l'un contre l'autre tandis que nous nous caressions. Je l'allongeais ensuite sur le frigo, les jambes en l'air, pour lui bouffer le cul et le doigter. Il a les fesses rondes et musclées, un régal, sous forme de bon dessert avec deux cerises sur le gùteau LOL

Manque de bol, sa cuisine n'est pas assez Ă©quipĂ©e et nous avons du nous rapatrier dans sa chambre pour y trouver prĂ©servatifs et gel. Il m'a sorti un flacon de Durex Play, un truc que je n'avais jamais utilisĂ© et lui non plus, censĂ© faire massage et lubrifiant intime. Je m'en suis donc lĂ©gĂšrement enduit le pĂ©nis pour arriver ensuite Ă  mettre une capote (y a des fois, j'ai du mal, j'rentre difficilement !), sans trop en mettre pour Ă©viter qu'elle se barre en le limant, puis je lui en ai mis sur la rondelle et ai repris sa prĂ©paration tout en gobant sa bite bien dure. Quand j'ai estimĂ© que son anus Ă©tait assez dilatĂ©, je l'ai pĂ©nĂ©trĂ©, lentement, en m'arrĂȘtant parfois pour qu'il s'habitue Ă  ma tige, jusqu'Ă  ĂȘtre totalement enfoncĂ© en lui, mes couille lui touchant le cul, les siennes contre moi.

Je l'ai ramoné comme ça, sur son lit, pendant un bon moment, mais voilà, j'ai eu un peu l'impression que ça passait pas. Comme si le gel ne faisait pas son boulot alors qu'au départ, ça glissait comme sur une pente enneigée. Le hic, c'est que ce gel semble sécher rapidement ou s'imprégner dans la peau. C'est trÚs étrange. Du coup on en a remis plusieurs fois et j'ai continué, mais c'est space.

AprÚs un bon moment à le prendre tout en le branlant et l'embrassant (il est grand, c'est pratique), il a juté contre mon torse et je me suis retiré de son cul pour virer la capote et qu'il me suce. J'avais trÚs envie de jouir en lui, ce qu'il m'a fait faire trÚs vite tant j'étais excité et au bord de l'explosion depuis quelques minutes.

Nous nous sommes ensuite couchĂ©s et j'ai passĂ© la nuit dans ses bras. C'est un peu difficile quand on n'a pas l'habitude, mais pas si dĂ©sagrĂ©able en fait. J'aurais finalement passĂ© une trĂšs bonne soirĂ©e et me suis rĂ©veillĂ© cassĂ© pour aller bosser ce matin... et finalement m'endormir au bureau ! Remarquez, en ce moment, y a rien Ă  faire, ça aide.

Tout ça m'a confortĂ© dans l'idĂ©e que je reste un inconditionnel de Elbow Grease pour les lubrifiants intimes (mentholĂ©, chauffant, ou naturel). Et puis l'autre chose que je trouve assez drĂŽle, c'est au sujet de Durex Play : le flacon est moins gros que ma bite en Ă©rection (et ça fait bizarre de s'en apercevoir en pleine action) et en plus ils l'ont fait Ă  la forme d'un obus... C'est certain que certain(e)s vont se l'enfiler plutĂŽt que d'utiliser un bon gros gode ou un plug. Du coup, si le gel n'est pas assez lubrifiant pour la sodomie, au moins il servira Ă  quelque chose ! Ils sont quand mĂȘme forts chez Durex :)

jeudi 2 août 2007

Le jeudi de la photo porno gay - jour 11 : les bisexuels en folie

On dit beaucoup que les bis n'existent pas, que ce sont des hĂ©tĂ©ros refoulĂ©s ou des homos qui ne s'assument pas. Je pense au contraire qu'ils sont l'avenir : ne plus avoir Ă  se poser de question sur la personne avec laquelle on veut ĂȘtre, ce serait pas le pied ? Avoir l'intĂ©gralitĂ© du spectre de l'humanitĂ© comme choix pour les plaisirs de la chair. Le pied total, non ?

Et comme j'suis à fond dans les bisex, tout en étant que gay, voici quelques photos extraites des séries présentes sur Malecard.

dimanche 29 juillet 2007

Une bonne rasade de sperme sur sa gueule

Trouvez-vous jouissif de se faire Ă©jaculer dessus, seul, Ă  deux ou en groupe dans des parties de gang bang ?

Ca me branche pas personnellement, mais Ă  voir, ça peut ĂȘtre assez excitant, ou de jouir sur un mec qui prend son pied en mĂȘme temps en lĂ©chant ma queue, c'est le pied total ! Un bon baiser bien baveux derriĂšre ça et hop, rien de perdu :)

Et c'est un peu ce qui se passe dans la vidĂ©o porno que je vous propose aujourd'hui, toujours extraite du mĂȘme site qui en contient des tonnes des comme ça, beaucoup plus longues et tout aussi juteuses.

samedi 28 juillet 2007

La bonne affaire du samedi midi Ă  8 heures : mon colocataire !

Bonjour

De si bon matin je voulais vous faire part d'une nouvelle amusante...

J'hĂ©berge un pote pour quelques jours de congĂ©s. Un gars mignon, bien foutu de partout et surtout avec un cul d'enfer. Au dĂ©part, je le laissais indiffĂ©rent alors que la rĂ©ciproque Ă©tait plutĂŽt chaude bouillante :) mais en fait j'ai rien tentĂ© mĂȘme en sortant en boite avec lui tous les soirs de cette semaine.

Et finalement, cette nuit, il s'est un peu rapprochĂ© de moi durant un slow. Nous nous sommes embrassĂ©s avec fougue, c'Ă©tait gĂ©nial ! Ca faisait des annĂ©es que j'avais envie de lui et lĂ , comme ça, une soirĂ©e un peu arrosĂ©e aura finalement suffit alors qu'il repart dans sa province natale en fin de journĂ©e.

Nous sommes rentrĂ©s bourrĂ©s pour se bourrer mutuellement... ou plutĂŽt faire l'amour, se prendre l'un l'autre dans les bras, se rouler des pelles, se caresser, se branler et finalement s'enculer Ă  tour de rĂŽle, plusieurs fois, jusqu'Ă  ce qu'on s'Ă©croule d'Ă©puisement. Ca fait tant de bien de se faire enculer par quelqu'un dont on a envie et de lui faire subir ce mĂȘme sort si agrĂ©able aprĂšs, entre deux calins et deux pipes ;)

Je ne pensais pas que ce mec Ă©tait si chaud au pieu et une si bonne affaire Ă  la fois. Je m'en souviendrai et la prochaine fois que je passerai chez lui, j'attendrais pas le dernier jour pour retenter l'expĂ©rience !

Heureusement l'Ă©tĂ© n'est pas fini, mĂȘme si le temps ne s'y prĂȘte pas trop, j'ai d'autres potes qui doivent passer ici d'ici la fin du mois d'aoĂ»t, sans doute en profiterai-je encore 8-)

Et pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir un colocataire ponctuel et aussi attachant, je vous propose cette petite vidĂ©o bisexuelle : une meuf avec deux mecs qui logent dans le mĂȘme appartement et se lĂąchent de temps en temps, soit Ă  deux, Ă  tour de rĂŽle, soit Ă  trois, comme dans cette vidĂ©o.

Ce qui me fait penser que je me ferais bien un plan à trois ou plus dans les jours qui viennent, tien, et pourquoi pas avec un grand black passif muni d'une grosse queue... ça fait longtemps que j'ai pas joué avec de l'éthnique 8-O

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 >