GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 1 décembre 2017

Le mois sans tabac est fini, on s'en grille une ?

Je n'ai jamais compris l'intĂ©rĂȘt de fumer des clopes qui puent, mĂȘme Ă  l'Ă©poque oĂč j'Ă©tais fumeur. Je comprends encore moins la dimension sexuelle de la cigarette ou du cigare parfois utilisĂ©s dans les films. Le seul truc utile de la chose Ă©tait pour engager une conversation dans un bar dans un temps oĂč Internet et les applications de rencontres gĂ©olocalisĂ©es n'existaient pas.

Les "t'aurais pas une clope" ou "tu peux me l'allumer" ont disparu du vocable de la drague. C'est passĂ© dans celui des taxeurs agresseurs dans la rue. Dans un sens c'est une bonne chose, mĂȘme si je le regrette profondĂ©ment car c'Ă©tait un moyen simple de briser la glace entre des inconnus buvant seuls ou au restaurant.

De nos jours on est plutĂŽt Ă  checker des catalogues de torses ou de bites pour prĂ©parer ses plans culs de la semaine. J'en bĂ©nĂ©ficie largement mais ça n'empĂȘche pas une certaine mĂ©lancolie de ces rencontres hasardeuses et pleines de surprises d'antan dans des lieux de socialisation oĂč on s'approchait de quelqu'un parce qu'il avait une belle gueule ou laissait paraĂźtre des formes gĂ©nĂ©reuses.

Comme le mois de novembre Ă©tait l'annuel "mois sans tabac" devant inciter de nombreux fumeurs Ă  arrĂȘter cette drogue nocive et comme on est le jour de la Saint SIDA (1er dĂ©cembre - JournĂ©e mondiale de lutte contre le SIDA), on pourrait ĂȘtre transgressif Ă  fond et pratiquer deux choses dangereuses : fumer des clopes, faire des pipes et baiser sans capote.

Cock smockers

Et à défaut de se suicider de cette maniÚre en se préparant une fin de vie longue et douloureuse, on pourrait se rabattre sur un joli film plein de fumeurs baiseurs bien fichus qui ne lésinent pas sur l'allumage d'incendies qu'ils savent éteindre à coups de langue ou de bite dans le cul.

En plus le sexshop AGAYN offre jusqu'à dimanche soir une boite de capote pour toute commande de plus de 10 euros. Profitez en pour y faire vos courses de Noël.

jeudi 30 novembre 2017

RĂ©chauffez-vous pour lutter contre la neige et le verglas

Moi, j'ai prĂ©vu de sortir l'artillerie lourde contre le froid qui arrive : gros blouson et compagnons d'armes barraquĂ©s !

mercredi 29 novembre 2017

Conseil du jour : toujours faire son lit avant une visite de livreur ou installateur !

On ne sait jamais ce qu'il peut se produire. Les livreurs d'Ă©lectro mĂ©nager et les installateurs de tout un tas de choses ont tendance Ă  ĂȘtre assez jeunes dans les grandes villes. Leur activitĂ© implique beaucoup de dĂ©placements et de mouvements, de porter des trucs lourds Ă  longueur de journĂ©e, ça aide Ă  forger une certaine musculature.

Et puis un verre en fin d'intervention sur une fin de shift peut parfois déboucher sur quelques ébats allongés pour se détendre aprÚs toute cette dépense d'énergie.

Donc il est préférable de toujours avoir son lit fait pour pouvoir plus simplement le défaire.

Et ce qui est valable pour un installateur de fibre est aussi valable pour un maçon ou peintre.

lundi 20 novembre 2017

Rentré épuisé, on remet ça ?

Ce week-end Ă  Toulouse s'Ă©tant passĂ© de façon tout Ă  fait inattendue, me demande oĂč je partirai le week-end prochain... et le suivant !

En attendant, vais me branler un coup devant Shawn Wolfe et direction le restaurant d'en bas pour m'Ă©viter de me faire chauffer quelque chose.

dimanche 19 novembre 2017

Suite de ce week-end toulousain

Le week-end continue jusqu'Ă  demain. Tout se passe comme il a commencĂ© : baise, lumiĂšre naturelle, promenade et encore baise. J'suis vraiment content d'avoir choisi ce train...

samedi 18 novembre 2017

Rencontre inattendue dans le Paris - Toulouse hier soir

Suis descendu sur Toulouse pour le week-end et ne rentre que mardi. J'avais besoin de changer d'air et la grisaille parisienne me saoule un peu trop en ce moment.

Dans le train hier soir, j'ai fait une rencontre inattendue. Plus prĂ©cisĂ©ment dans les toilettes oĂč je me suis rendu pour une envie de pisser.

Il y avait déjà un p'tit jeune, debout, le pantalon et le slip aux chevilles, en train de se branler qui avait oublié de fermer la porte à clé.

Vous me connaissez, je suis toujours prĂȘt Ă  aider les mecs dans le besoin, surtout lorsqu'ils sont souriants et le proposent gentiment...

Il Ă©tait plus gĂȘnĂ© qu'autre chose d'ĂȘtre surpris en flagrant dĂ©lit mais a positivement rĂ©agi Ă  mon "besoin d'un coup de main ?"

Au final je n'ai pas encore mis les pieds Ă  l'hĂŽtel. C'est tellement plus sympa de coucher chez l'habitant. ;-)

jeudi 16 novembre 2017

Quand Olivier Klein branle sa grosse teub dans les vestiaires de la salle de sport

C'est pas que je sois hyper fan de ce mec bronzĂ©, au corps bien dessinĂ© et Ă  la toison bien entretenue, mais il a quand mĂȘme un argument de poids : sa bite !

Une bite longue, à prendre à deux mains, épaisse comme il faut pour bien défoncer la mùchoire ou un cul, des couilles rasées bien pleines.

Donc mĂȘme si son visage ne me ferait pas m'arrĂȘter sur lui dans un bar, pour le reste, y a pas de raison de cracher dans la soupe. Vaut mieux lui pomper le dard et garder de la salive pour astiquer tout ça !

Et puis bon, la branle dans les vestiaires d'une salle de sport, on y a tous pensĂ©, mais combien ne l'ont pas fait par crainte de se faire surprendre ?

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 >