Y en a qui dise que c'est dur dur de se lever, d'autres peuvent dire que c'est dur dur de rester assis...

En ce qui me concerne, c'est la position allongé qui me conviendra pour les heures qui viennent. Je viens de rentrer épuisé de ce week-end marathon très énergique et très humide aussi.

Il a fait beau et chaud, mais je n'ai pas tant profité de la lumière du soleil que ça... ou plutôt si, en terrasse, en piscine, puis plus rien jusqu'à mon retour à la maison. Faut dire que j'ai pas mal traîné en intérieur à forniquer avec de beaux mâles qui avaient organisé un week-end sexuel.

Ca faisait longtemps que je n'avais pas participĂ© Ă  une orgie. C'Ă©tait marrant, y avait du raison bio dans des saladiers, des jus de fruits, on Ă©tait tous en slip, des draps Ă©talĂ©s sur les meubles, les fenĂŞtres grandes ouvertes donnant sur un jardin public, la terrasse accessible et aucun vis-Ă -vis donc on pouvait vraiment se lâcher. Une merveille !

La fréquentation des lieux était aussi très sympa, ce qui m'a permis de me vider les couilles (là, c'est la sécheresse). L'occasion de profiter des Maximen Pills arrivées in extrémis au courrier de samedi matin.

Oui, je sais, je disais que je n'en avais pas besoin, mais y a des occasion spĂ©ciales qui mĂ©ritent qu'on en utilise une !

Quoiqu'il en soit, c'était très chaud, très beau, épuisant et vraiment intense. Un peu comme là... mais à 25 au plus fort du week-end dans un grand loft sous toiture.