GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 8 décembre 2014

Dominic Santos

Si vous me lisez, vous connaissez déjà Dominic Santos.

Ce bel Ă©talon est hispanique, a la peau sombre et une queue Ă©paisse Ă  faire baver une jument...

Son plus gros atout n'est pas forcĂ©ment qu'il soit assez souple pour se sucer la bite, mais c'est en tout cas ce qui m'a fait flasher sur lui : Ă  force de s'exercer sur lui-mĂȘme, se donner du plaisir, il doit forcĂ©ment savoir comment faire grimper n'importe quel mec aux rideaux.

Alors si vous ĂȘtes tentĂ©s par un beau mĂąle TTBM, n'hĂ©sitez pas Ă  lui faire signe. Peut-ĂȘtre rĂ©pondra-t-il Ă  vos avances ?

dimanche 7 décembre 2014

RĂȘve de dimanche au soleil, dans le jardin, au bord de la piscine, bien accompagnĂ©

La nuit fut courte, la soirée bien arrosée (et il n'a pas plu). Suis finalement rentré seul aprÚs un détour chez un mec du quartier. TrÚs bien gaulé, mais trop éméché, y avait rien à en tirer. Dommage, mais ce n'est que partie remise, je lui ferai payer cher son incapacité à bander en me suçant la queue.

J'ai bien dormi, avec des envies bizarres de maison avec jardin et piscine. Quand je vois ces images, je comprends mieux ce qui m'inspirait... faudra que j'y repense pour l'Ă©tĂ© ou les prochaines vacances ensoleillĂ©s dans un pays civilisĂ© oĂč mon homosexualitĂ© ne me vaudra pas de me faire couper la tĂȘte !

AllongĂ©s sur une serviette de bain, nus, la peau dorĂ©e par les rayons du soleil, se faisant des cĂąlins, se lĂ©chouillant le corps, le parcourant de nos mains, se caressant l'entrejambe et les fesses, descendant la tĂȘte sur son sexe commençant Ă  se gorger de sang, lĂ©cher cet objet du dĂ©sir avant de le prendre carrĂ©ment en bouche pour le tĂ©ter entraĂźnant des gĂ©missements de plaisir et des mouvements incontrĂŽlables de son bassin, avaler la semence ainsi rĂ©coltĂ©e en continuant les mouvements de la langue sur son chibre, et finir par le retourner pour s'occuper de ses fesses, lui rentrer un doigt, puis deux, puis trois, tout en lĂ©chant sa zone humide, me caresser la queue dĂ©jĂ  raide depuis un long moment, m'enduire de lubrifiant, puis m'introduire lentement en lui, pousser par petits coups pour ne pas lui faire mal, qu'il s'habitue Ă  mon calibre Ă©pais, qu'il y prenne goĂ»t et qu'il apprĂ©cie enfin mes avancĂ©es et reculades en son cul jusqu'Ă  ce que j'y jouisse Ă  mon tour et m'Ă©croule sur son dos en lui embrassant le cou et l'enlaçant dans mes bras sans me retirer de lui.

Bien sĂ»r, c'est un rĂȘve, j'ignore qui il est ni si on le ferait, mĂȘme si j'ai ma petite idĂ©e sur le sujet.

C'est peut-ĂȘtre lui...

ou toi, qui sait ?

samedi 6 décembre 2014

Ne cherchez pas Ă  comprendre ce qui va suivre... branlez-vous, c'est tout !

Je ne sais pas pourquoi je viens de penser Ă  Sylvia Kristel : la Emmanuelle au fauteuil en osier.

Bon, en fait y a une raison : je zappais entre les Miss France sur TF1 et la soirĂ©e TĂ©lĂ©thon sur France 2. C'est le mĂ©lange entre les enfants en fauteuil roulant et les nanas bombasses qui vendent leur image pour promouvoir des idĂ©es.

Tout ça, ça m'a donné des idées de baise en fauteuil pour prendre son pied en restant assis, en s'empilant à la fois l'un dans l'autre et l'un sur l'autre. Un peu comme sur ces vidéos pornos.

Sur ces bonnes paroles, vais faire un tour au Tango avant de poursuivre la nuit dans des lieux plus sexuels (ou accompagné).

vendredi 5 décembre 2014

C'est ce que j'appelle un mec trĂšs ouvert

Ce passif est pratique : quand on l'encule, il ouvre bien la bouche pour sucer une autre bite en mĂȘme temps, mĂȘme quand y a personne.

Si ça c'est pas une invitation Ă  lui rendre visite, je ne suis pas riche et cĂ©lĂšbre !

mercredi 3 décembre 2014

UDY fait des sous-vĂȘtements en simili cuir, c'est sympa

Dites, ce boxer, vous en pensez quoi ?

Joli, non ?

Oubliez le mec qui est carrément craquant et concentrez-vous sur le boxer.

Bon, ok, vu ce qu'il a entre les jambes qui bulge ce boxer moulant, difficile d'oublier ce blondinet si joliment sculptĂ©... alors rabattons-nous sur un catalogue de sous-vĂȘtements pour hommes et de boxers pour en mater d'autres !

Bin quoi ? Vous matiez pas les pages slips de La Redoute et des 3 Suisses quand vous Ă©tiez adolescent ? (enfin, si les catalogues papier existaient encore Ă  votre Ă©poque et que vous ne vous branliez pas dĂ©jĂ  devant votre Ă©cran d'ordinateur).

D'ailleurs, si ça se trouve, quand vous Ă©tiez ado, vous vous branliez dĂ©jĂ  sur ce que j'Ă©crivais ici. C'est flippant en fait. Ou plutĂŽt non, ça me fout un coup de vieux. Tu viens me donner un coup de main pour m'en remettre ? (j'accepte aussi les coups de langue)

mardi 2 décembre 2014

Les petites étaient déchaßnées aujourd'hui...

Avec ce froid glacial (qui ne va pas s'arranger avant NoĂ«l), ça caillait autant qu'hier mais j'ai trouvĂ© ça beaucoup plus redoutable et je ne suis pas le seul : la bande de jeunettes Ă  l'accueil a passĂ© la journĂ©e Ă  hurler contre les fumeurs entrant et sortant du bĂątiment pour s'adonner Ă  leur drogue lĂ©gale. Pourtant c'est un temps Ă  arrĂȘter de fumer !

De mon cĂŽtĂ©, j'ai passĂ© la journĂ©e Ă  me prendre la tĂȘte devant l'ordinateur, Ă  chercher le chaĂźnon manquant entre un Apollon et sa version Marais sur un site de rencontre. Ok, c'est pas mon boulot, mais je ne peux pas travailler avec cette grisaille. Faudra que mon boss s'habitue s'il ne l'avait pas encore compris depuis tout ce temps.

Heureusement j'ai trouvĂ© des indices dans ma grande recherche du jour : ils sont blonds ou roux... et ils aiment le mĂ©tal !

Tant qu'Ă  vous faire enchaĂźner avec l'un d'entre eux Ă  la grille du parking de laboratoire pharmaceutique, vous choisiriez lequel ?

J'aurais tendance Ă  choisir le jeunot maigrichon au cul poilu, j'sais pas pourquoi mais son visage me fait penser Ă  Cyril FĂ©raud. D'ailleurs, je me demande comment il est son p'tit boule Ă  Cyril. J'irais bien lui lĂ©chouiller Ă  l'occasion. Enfin, si ça le branche de jouer avec les mains sans ĂȘtre vilain, quoiqu'en Ă©tant un peu mauvais garçons quand mĂȘme...

lundi 1 décembre 2014

1er décembre bien tendu du slip et les couilles rabattues !

Il a fait bien froid sur Paris en ce 1er dĂ©cembre 2014. Je me les suis gelĂ©es toute la journĂ©e entre les transports et le bureau, puis entre le bureau et les rendez-vous fournisseurs pour participer Ă  la prĂ©paration de l'arbre de NoĂ«l du CE, alors qu'aucun de nous n'a de gosse. Ou en tout as pas de gosse lĂ©gitime et connu !

Enfin, quand je dis personne,c 'est pour mon étage, parce que les autres, y a du paternel et de la donzelle ayant mis bas. Oui, bon, ok, on dit accouché, je vous l'accord, c'est l'hiver et je ne suis qu'en automne pour ma garde robes (faite de pantalons, ne vous méprenez pas).

Tout ça pour dire que j'ai déjà ma dose de grisaille, d'humidité de l'air et de froidure hivernale. Vivement les vacances que je me barre au Maroc (ou ailleurs au soleil, parce que les pauvres n'ont pas été gùtés ces derniers jours avec toutes ces inondations).

Si vous aussi vous avez eu froid, je vous propose qu'on se rĂ©chauffe tous ensemble, en tout bien tout honneur bien entendu, avec un zest de camaraderie gay et de confraternalitĂ© intimiste. Ca vous tente ?

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 >