GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 6 décembre 2015

Rien Ă  faire le samedi soir Ă  part un film entre potes

A part mĂąter le Telethon, y avait rien Ă  foutre hier soir si on ne voulait pas sortir de chez soi... alors autant amener des potes Ă  la maison.

Un bon film sur l'ordinateur (en l'occurrence Studio 54 dans sa version originale) et hop, les bites Ă  l'air en un rien de temps. Qu'est-ce que ça va ĂȘtre mercredi prochain avec la sortie de la version "director's cut" du film officiellement plus osĂ©e ?

Ryan Phillippe ne tourne pas assez Ă  mon goĂ»t, mais mĂȘme Ă  40 ans il reste une valeur sĂ»re de la sexytude du blond aux yeux clairs bien fichu.

samedi 5 décembre 2015

De retour Ă  la vie francilienne

Ces quelques jours en Espagne pour le travail ont Ă©tĂ© trĂšs intĂ©ressants. J'ai rien foutu de mes journĂ©es et j'ai baisĂ© tous les soirs aprĂšs avoir fait quelques arrĂȘts dans les bars du coin. TrĂšs Ă©tonnant de voir ces hispaniques stylĂ©s un peu comme nos rebeus de banlieue et pourtant tellement plus tactiles et experts du sexe !

Non pas que j'ai quelque chose contre les zivas qui se la pĂštent dans les citĂ©s, mais franchement, un cĂąlin ou des baisers pendant ou aprĂšs la baise dans une chambre d'hĂŽtel confortable, c'est quand mĂȘme mieux qu'un coup de bite vite fait en bas d'un escalier d'immeuble qui pue la pisse.

Donc j'ai bien profitĂ© de mecs comme lui :

Je vous ai mĂȘme prĂ©parĂ© un extrait sonore de tout ça. Faut juste que je trouve comment l'importer sur le site et le mettre en ligne dans les jours qui viennent.

Mon seul regret pour ces quelques jours, c'est de ne pas avoir réussi à capter Fabian Esteban. J'aurais bien été prendre un verre avec lui. Ce n'est que partie remise.

dimanche 29 novembre 2015

Vamos a la playa

C'est parti pour quelques jours loin du tumulte parisien. Vous aurez la grisaille, j'espĂšre avoir le soleil, mais on verra bien.

En tout cas je compte bien en profiter, mĂȘme si j'y vais pour le boulot la journĂ©e !

samedi 28 novembre 2015

MĂȘme pas encore goĂ»tĂ© que l'envie de baiser est dĂ©jĂ  lĂ  !

Il est à peine 17 heures, c'est samedi, la nuit est déjà quasiment tombée sur la région parisienne. Les rues sont éclairées, il fait froid, les gens sont emmitouflés dans des blousons difformes.

L'hiver c'est quand mĂȘme pas l'Ă©tĂ© !

Me demande comment ils font pour supporter ce temps les jolis (ou pas) militaires que l'on croise Ă  chaque coin de rue. Ils doivent porter plusieurs couches de vĂȘtements ou avoir des tissus bien plus efficaces que ceux de la grande distribution en boutiques commerciales.

Toute cette agitation me donne des envies de rĂ©volte et de sorties. La tension est palpable dehors ce qui ne va pas m'empĂȘcher de sortir prendre l'air... ou plutĂŽt sortir m'enfermer quelque part avec un bon pichet et un peu de zic entourĂ© d'hommes en manque de sexe aprĂšs une semaine d'abstinence au travail.

Ce soir ce sera galipette dans un appartement chauffé

Et demain je m'envole pour l'Espagne pour la semaine histoire de profiter du soleil restant.

Passez un bon week-end et n'oubliez pas de vous protĂ©ger quand vous niquez. C'est pas parce que la Prep montre le bout de sa queue qu'il va falloir se shooter de mĂ©dicaments avant de sortir boire !

dimanche 22 novembre 2015

Garçon, une coupe s'il vous plait !

N'ayant pu aller chez le coiffeur vendredi 13 Ă  cause d'un problĂšme de transport, il est temps que je le fasse. Donc mardi, c'est coupe de cheveux.

Et avec un peu de bol, je m'occuperai de sa croupe avant qu'il ne rentre chez lui ou aille chez son client suivant. Car oui, ça a des avantages à se faire coiffer à domicile... et d'avoir un coiffeur plus que mignon et trÚs gay dans ses contacts.

mercredi 18 novembre 2015

Soyons dépravés !

L'actualitĂ© de ce week-end est hard,celle des jours qui viennent le sera probablement aussi d'une façon ou d'une autre, mais cela ne doit pas nous empĂȘcher de vivre nos vies !

Mangez, bougez, baisez protĂ©gĂ©s, bossez, dormez, faites la fĂȘte comme je compte bien continuer Ă  le faire... entre mecs consentants.

samedi 31 octobre 2015

Marre des citrouilles

Ce soir, exceptionnellement, je reste devant ma tĂ©lĂ©. Pas envie de me taper des soirĂ©es costumĂ©es avec des mecs suant le maquillage pour faire les zombies dans les rues !

Le rimel qui coule, c'est pas ma tasse de thĂ© !

Heureusement que je serai pas seul Ă  glander Ă  la maison et Ă  chercher un peu de compagnie.

Remarquez, j'aurais rien contre me taper ce petit vampire si je le croisais...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 >