GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller ŕ la recherche

jeudi 22 janvier 2009

De vrais corps de sportifs, ça peut se trouver aussi chez les homos...

Etes-vous dĂ©jĂ  allĂ©s admirer les jeunes qui font du skateboard ou du roller dans un skate park ? En Ă©tĂ©, c'est un pur bonheur : ils sont torse nus et on peut voir leurs musculature ainsi dĂ©nudĂ©e. De beaux ados aux abdos prometteurs... mais que leur arrive-t-il lorsqu'ils passent dans l'âge du travail oĂą on ne peut plus passer son temps en Ă©quilibre sur une planche ? Mystère !

Je me souviendrais toujours d'un film dĂ©rangeant : Ken Park. Des ados dans toute leur splendeur avec la sexualitĂ©, la drogue, les rapports avec leurs parents, et surtout des scènes assez torrides Ă  plusieurs. A l'Ă©poque, je l'avais trouvĂ© un peu hard, mais so sexy 8-)

De nos jours, heureusement, pas besoin de sortir pour se rincer l'oeil en toute saison : on peut en effet mater plein de bogosses sur des sites comme Skaters et en vidĂ©o sur le oueb, comme avec ces deux rollers et tous les autres qui font du roller ou du skate. Certains se tapent mĂŞme des poupĂ©es Ă  plusieurs pour garder une bonne conscience alors que ce qui les fait triper, c'est de baiser ensemble !

Vous vous demandez peut-ĂŞtre pourquoi soudainement je remets les minets bien gaulĂ©s sur le tapis, lĂ , comme ça, sans prĂ©liminaire... et bien c'est simple : j'ai matĂ© un film qui a de la gueule hier soir et ça m'a mis dans tous mes Ă©tats !

Roller Boy date de 2006, mais il est toujours aussi bandant... et les acteurs sont de vrais canons ! J'en voudrais des comme ça dans mon pieu tous les jours, c'est dire... 8-O

Mâtez donc la jaquette...

Roller boys, un film porno homo de Tiger Prod

Moi, je craque totalement devant ce keum !

mercredi 21 janvier 2009

La branlette du soir...

J'ai commencĂ© la journĂ©e par des vidĂ©os de fin de journĂ©e, alors autant la finir avec une branlette matinale, non ? Je veux donc introduire Nico, un p'tit gars avec du poil aux pattes, cul cul Ă  croquer et une teub qu'il branle gaillardement sur son lit.

Un rĂ©gal pour les yeux, Ă  m'en donner faim de sexe !

Une pipe au réveil, ça pue pas forcément le tabac !

Bon, ok, ces mecs sont plutĂ´t en fin de journĂ©e qu'au rĂ©veil, mais oĂą est le problème ? Ils sont jeunes, mignons, bien Ă©quipĂ©s et goulus ! On en mangerait au p'tit dĂ©jeuner, non ?

Voici donc un dessapage en règle, une bonne pipe suivie d'une enculade entre deux jeunes mecs qui aiment les dessus de lit bleus à feuilles...

Cette vidĂ©o provient du site Accès Gays qui en contient des tonnes dans le mĂŞme genre. Toutes aussi sexes que lĂ , voire parfois mĂŞme plus !

mardi 20 janvier 2009

Impressionnant au point de donner envie de le gober !

Vous ne trouvez pas qu'il a un bien bel engin ?

Moi, je le goberais si je l'avais sous la main... me contenterais pas de le laisser se caresser tout seul car c'est du gâchis comme ça.

c'est une vidéo du site Citiboyz : des minets britanniques qui se lâchent entre eux.

lundi 19 janvier 2009

Encore une bombasse très chaude !

J'sais pas pour vous, mais quand je tombe sur un nouveau site, je vais jeter un oeil, mĂŞme si souvent j'en repars de suite car il croule sous les pubs et les choses inintĂ©ressantes !

LĂ , pour ce site amĂ©ricain, j'ai poursuivi jusqu'Ă  prendre un code d'accès : ce Mason Wyler est une bombasse, un très beau mec bien fait et totalement Ă  mon goĂ»t... et en plus il aime la bite et le montre sans soucis devant al camĂ©ra avec ses plans culs Ă  2 ou plus. Matez donc cette vidĂ©o et dites moi ce que vous en pensez.

dimanche 18 janvier 2009

Fin du week-end

Le week-end s'achève dans la gaietĂ© et la bonne humeur. Marcel (mouaip, personne n'est parfait) a Ă©tĂ© un chou... tendre quand il le fallait, bourrin comme un cochon quand il s'est mis derrière moi lors de notre sieste... et très accueillant lorsqu'il me tournait le dos ! Un rĂ©gal... mais voilĂ , demain matin le boulot reprend.

Comme il habite à côté, on va probablement se revoir dans les jours qui viennent. Je lui ai dit que côté cul, j'étais très volage... ça l'a pas choqué et on a prévu une promenade coquine au Sun City pour mercredi soir ou jeudi... Je sens bien que je vais l'introduire (dans tous les sens du terme) dans le milieu et qu'il va se faire troncher par tout ce qui bouge, moi inclus.

Ca peut être très sympa tout ça. Je vous en donnerai des nouvelles.

En attendant, au lit. Bonne nuit et Ă  demain !

samedi 17 janvier 2009

Faire du rangement dans sa cave, c'est de saison !

Aujourd'hui, j'avais dĂ©cidĂ© de faire un grand vide. C'est pas le printemps, mais de temps en temps, faut faire des choix, mĂŞme s'ils ne nous amuse pas. En l'occurrence, c'est dans ma cave que j'avais besoin de reprendre de l'espace car Ă  force d'y accumuler des cartons vides et d'autres conneries, c'est comme si je n'en avais pas... et j'accumule chez moi !

Du coup, j'ai passé l'après-midi à faire du tri, mais je n'étais pas seul dans les sous-sols de l'immeuble...

En effet, un jeune homme, 25 ans environ, dans les 1 mètre 75, brun aux yeux verts, est venu m'interrompre, me disant qu'il voulait accéder à sa cave, mais que le verrou était bloqué.

Je ne l'avais encore jamais vu dans l'immeuble, mais comme les caves sont partagées par trois immeubles à la fois, ce n'est pas bien étonnant. Ce qui l'est plus, c'est qu'il passe me voir là, pour me demander un coup de main.

ForcĂ©ment, quand c'est demandĂ© avec un grand sourire, je ne peux qu'ĂŞtre serviable, j'ai donc bougĂ© ce qui bloquait la mienne pour en fermer la porte et l'accompagner dans les dĂ©dales de couloirs jusqu'Ă  la sienne. en chemin nous avons un peu discutĂ© pour savoir ce que chacun faisait en sous-sol un jour comme aujourd'hui et ce qui est amusant, c'est que nous avons le mĂŞme problème de place !

Au final, mĂŞme Ă  deux Ă  forcer sur la porte, nous n'avons pu ouvrir sa cave : le sable au sol a du se durcir derrière la porte ou le bois a gonflĂ©, du coup rien n'est faisable avec l'humiditĂ© ambiante. Pour me remercier de m'ĂŞtre interrompu et aussi un peu pour s'excuser d'avoir contribuĂ© Ă  saloper mes fringues (c'est fou ce que la poussière est mal venue quand on s'habille connement en blanc pour faire du mĂ©nage)... il m'a proposĂ© de remonter chez lui et de reprendre notre conversation autour d'un verre ou deux.

Vous me connaissez, j'ai dit oui... et je rentre Ă  peine... pour me changer, car je le rejoins pour aller faire un tour dans le Marais. Il est sur Paris depuis l'Ă©tĂ© dernier et n'a pas encore vraiment eu l'occasion de sortir, dĂ©bordĂ© qu'il est par ses Ă©tudes ! Le pauvre chĂ©ri ;) m'en vais contribuer Ă  son dĂ©vergondage, ou plus prĂ©cisĂ©ment continuer cette chaude fin d'après-midi en sa compagnie jusqu'au bout de la nuit.

Sa peau est aussi douce qu'un bĂ©bĂ© cadum :p Et en plus il a une baignoire dans laquelle on rentre Ă  deux ! Et ça, la baignoire pour deux, j'adore... surtout avec un beau p'tit gars prĂ©venant et calin.

Quoiqu'il en soit, on m'aurait dit Ă  midi que je finirais mon mĂ©nage dans la cave en plan cave dans le pieu d'un voisin, j'y aurais pas cru ! N'attendez pas l'Ă©tĂ©, vous aussi, essayez... on sait jamais qui vous pourriez y croiser :)

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 >