GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 29 décembre 2017

Des fois trop, c'est trop, et lĂ , y en a trop !

Pas sûr que je dirais pareil si je le croisais dans ma chambre, mais franchement, là, ils forcent trop sur la musculature au détriment de l'homme.

J'arrive pas à la trouver sexy ou désirable.

jeudi 28 décembre 2017

Quel sera mon achat délirant du 2 janvier ?

Franchement, le VĂ©lib', la marche Ă  pied, ça ne me suffit plus : en janvier je me rĂ©inscris en salle de sport pour me dĂ©rouiller un peu les muscles. Par contre ils m'auront pas sur un forfait d'un an, faut pas rĂȘver : ce sera sans engagement ou pour un trimestre.

Et ce sera l'occasion de vérifier si les activités de vestiaires et de douches sont toujours aussi ennuyeuses ou si ça pompe à nouveau en dehors de la salle de muscu...

mercredi 27 décembre 2017

Il ne reste plus que 4 douches avant 2018

Et tant qu'Ă  se doucher en cette fin d'annĂ©e, autant le faire Ă  deux, vous ne croyez pas ?

lundi 25 décembre 2017

En fait j'ai trouvé...

Le réveillon terminé, je suis sorti faire un tour et n'avais pas été le seul à avoir envie de prendre l'air.

dimanche 24 décembre 2017

Réveillon de Noël en famille ?

Me demande ce que sera mon plus beau cadeau cette nuit...

mercredi 20 décembre 2017

Encore deux semaines avant de changer de vélos en libre service à Paris

Velib' 2007 disparaĂźt complĂštement dans 10 jours pour laisser la place Ă  Velib' 2018.

Je n'ai toujours pas pu essayer la nouvelle version, mais y a intĂ©rĂȘt Ă  ce qu'ils se bougent un peu les fesses pour le dĂ©ploiement des vĂ©los parce que lĂ  ça devient un peu saoulant entre les stations coupĂ©es, en travaux ou sans place pour se garer. Le service ne coĂ»te quasiment rien pur les abonnĂ©s, ok, mais c'est pas une raison pour pas gueuler quand on ne peut pas s'en servir.

Vu le climat faudrait quand mĂȘme pas qu'on doivent vendre nos fringues et se retrouver Ă  poil pour pĂ©daler Ă  la capitale !

Remarquez, y a toujours les 2 ou 3 marques de vĂ©los chinois en libre service depuis l'Ă©tĂ©. Ils sont garĂ©s n'importe oĂč, ça a un cĂŽtĂ© pratique. Le hic c'est qu'ils ne semblent pas hyper solides. Pas testĂ© non plus, pas envie de me prendre la tĂȘte au tĂ©lĂ©phone s'il y a un problĂšme de "raccrochage" du vĂ©lo.

mardi 19 décembre 2017

Surprise au déballage des paquets cadeaux

Il y a un truc que je regrette de l'Ă©poque du minitel et de la drague dans les bars ou boites de nuit : la surprise au dĂ©ballage. L'absence de visuel rĂ©el avant de se rencontrer laissait la porte ouverte Ă  tout un tas de bonnes (ou mauvaises) surprises.

Maintenant, avec les sites de rencontre, on connaĂźt limite dĂ©jĂ  le goĂ»t et l'odeur de la bite de son futur partenaire avant mĂȘme d'avoir Ă©changĂ© un "bonjour sa va ?".

J'admets que des fois mieux vaut éviter les surprises. Dans le temps ça faisait partie du charme de la drague.

La drague, de nos jours, c'est un catalogue de photos avec tout ce qu'il faut dessus pour cocher les critĂšres physiques et les positions que l'on pratiquera ensemble.

Le cĂŽtĂ© pratique a un peu cassĂ© l'intĂ©rĂȘt de la chose Ă  mon avis, ce qui n'empĂȘche pas de me connecter chaque jour sur les sites sur lesquels je suis inscrit Ă  la recherche de nouveaux potes, partenaires de baise ou sex friend.

J'appréhende un peu l'évolution de toutes ces applications géolocalisées et des sextoys en général. On en viendra probablement au sexe virtuel de A à Z, avec des objets commandés à distance pour compenser pour ladite distance. Un peu comme Enzo Di Lauro dépeignait l'avenir des sextoys dans sa bande dessinée Sol 4015: l'empereur des machines.

1 2 3 >