GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller ŕ la recherche

lundi 29 septembre 2014

Des fois, j'ai plus toute ma tĂŞte

Figurez-vous que je cherchais la photo de branlette que Fabian Esteban m'avait envoyée pour ma rubrique de branlettes floues et je ne suis arrivé à la retrouver que par le moteur de recherche du blog car il manquait la pagination en bas des listes d'articles de chaque catégorie.

Je viens de réaliser après quelques années que vous ne pouviez pas voir toute l'étendue de mes milliers d'articles de blog (oui, j'ai dit milliers car 1,4 c'est plus que 1).

Ni une, ni deux, me voilà replongé dans la doc de Dotclear 1 (qui date un peu) afin de retrouver le bout de code à utiliser pour retrouver la pagination... que revoilà sur le site.

Vous pouvez donc Ă  nouveau parcourir tout ce que je dis en traĂ®nant sur mes pages et c'est tant mieux. Ca fera autant de litres de sperme que les bigots n'auront pas dans leur manifestation dĂ©bile du 5 octobre !

Et si mon blog ne vous suffit pas, je vous remets quelques bandes annonces de films à dévorer en VOD ou à télécharger. :)

IncarcĂ©ration de Menoboy (disponible en DVD) :

Indic de Menoboy (disponible en DVD):

Mauvais Garçons de Jess Royan (disponible en DVD)

Gaysize 3D (disponible en DVD) :

et mon chouchou du lot : Twinklight !

Pourquoi mon prĂ©fĂ©rĂ© ? Parce que mĂŞme s'il est un peu gore et plein d'hĂ©moglobine, il m'a rappelĂ© les films d'horreur de ma jeunesse (Freddy, Vendredi 13, Hellraiser) oĂą les ados se faisaient buter entre deux scènes soft de baise suggĂ©rĂ©e (bonnes pour le film de cul Ă©rotique du dimanche soir sur M6). LĂ , au moins, la tension sexuelle est palpable (dans mon slip) quand je mate ce film. Les mecs sont mimis, genre crevettes, ont de bonnes queues et ont visiblement pris leur pied en tournant.

dimanche 28 septembre 2014

Un week-end bien rempli

Y en a qui dise que c'est dur dur de se lever, d'autres peuvent dire que c'est dur dur de rester assis...

En ce qui me concerne, c'est la position allongé qui me conviendra pour les heures qui viennent. Je viens de rentrer épuisé de ce week-end marathon très énergique et très humide aussi.

Il a fait beau et chaud, mais je n'ai pas tant profité de la lumière du soleil que ça... ou plutôt si, en terrasse, en piscine, puis plus rien jusqu'à mon retour à la maison. Faut dire que j'ai pas mal traîné en intérieur à forniquer avec de beaux mâles qui avaient organisé un week-end sexuel.

Ca faisait longtemps que je n'avais pas participĂ© Ă  une orgie. C'Ă©tait marrant, y avait du raison bio dans des saladiers, des jus de fruits, on Ă©tait tous en slip, des draps Ă©talĂ©s sur les meubles, les fenĂŞtres grandes ouvertes donnant sur un jardin public, la terrasse accessible et aucun vis-Ă -vis donc on pouvait vraiment se lâcher. Une merveille !

La fréquentation des lieux était aussi très sympa, ce qui m'a permis de me vider les couilles (là, c'est la sécheresse). L'occasion de profiter des Maximen Pills arrivées in extrémis au courrier de samedi matin.

Oui, je sais, je disais que je n'en avais pas besoin, mais y a des occasion spĂ©ciales qui mĂ©ritent qu'on en utilise une !

Quoiqu'il en soit, c'était très chaud, très beau, épuisant et vraiment intense. Un peu comme là... mais à 25 au plus fort du week-end dans un grand loft sous toiture.

mercredi 24 septembre 2014

Envie de niquer ? Tu es geek ? Rejoins-moi !

Tu es geek, tu es seul Ă  la maison, tu n'as pas envie de te palucher, tu prĂ©fères te faire enculer ?

Rejoins-moi sur le 36 15 Uhura !

Je suis chaud.

Je t'attends.

3615 Uhura, le réseau de rencontre des gays geeks qui veulent geeker entre deux pipes.

mardi 23 septembre 2014

Les bisexuels existent, j'en ai rencontré !

En fait, je n'ai pas fait que rencontrer des bisexuels, j'ai mĂŞme contribuĂ© Ă  en crĂ©er... honte sur ma descendance pour au moins 5 gĂ©nĂ©rations d'avoir ainsi dĂ©tournĂ© du bon père de famille potentiel, purement hĂ©tĂ©rosexuel et leur avoir montrĂ© que coucher avec un mec ça peut aussi ĂŞtre très agrĂ©able (voire plus selon ses envies) !

Je pense à eux car je viens de voir qu'aujourd'hui ce n'est pas seulement l'automne, c'est aussi la journée de la bisexualité.

Et oui, les bisexuels ont donc leur journée... mais ils ne défilent pas encore en cortège festif et revendicatif dans les rues (ou alors en se joignant aux marches des fiertés LGBTQ, anciennement appelées Lesbian & Gay Pride).

Alors pour fĂŞter ce jour spĂ©cial, attention les mirettes : je me propose de vous proposer de voir des propositions indĂ©centes venant Ă  la fois d'hommes et de femmes !

Ames sensibles, passez à la suite, et pour les autres, c'est pour tout de suite avec du sexe hétérosexuel, du sexe homosexuel et des scènes de bisexualité intense...

Bon, ok, cette histoire de journée de la bisexualité me fait marrer, mais je comprends qu'il y ait besoin d'en avoir une tant les minorités de minorités sont mal vues à force de rester dans les tiroirs. Après tout, un bisexuel n'est rien d'autre qu'un homme (ou une femme) qui apprécie les deux sexes et peut indifféremment flasher sur un homme, une femme ou un couple. En soi, rien de bien grave donc. Le truc gênant, c'est qu'ils sont incompris.

Les nanas bisexuelles sont un fantasme pour les mecs hétéros. Les mecs bisexuels sont aussi mal vus que les homos par leurs compatriotes hétéros, qui ne comprennent pas qu'en réalité ils le sont aussi.

Nous sommes tous bisexuels, il suffit d'avoir un déclic un jour (déclic qui peut attendre des millénaires pour certains, j'en conviens).

Et Ă  dĂ©faut de faire des prouesses en suçage de queue et fourrage de chatte, les mecs peuvent toujours se rabattre sur une valeur sĂ»re : devenir un expert gay au lit et en dehors !

dimanche 21 septembre 2014

DP par ci, DP par là, qui n'a pas eu sa double pénétration ?

Dites donc, c'est une bonne journée ce dimanche malgré ma nuit agitée: le sexshop AGayN annonce le retour des pilules Maximen Pills en France pour cette semaine et en allant y voir de plus près, je suis tombé sur ce DVD dédié à la double pénétration.

Pour les pilules, j'ai testĂ©, j'approuve Ă  fond pour les plans qui doivent durer ou les week-ends d'orgies. Pour les plans culs classiques, je ne suis pas certain que ce soit très utile, mais c'est sans doute parce que bander dur n'est pas un problème pour moi quand le mec me plaĂ®t vraiment... et que dans le cas contraire, je ne tente mĂŞme pas de l'enculer. Donc les Maximen Pills, du bonus pour les beaux nus !

La double pénétration, je l'ai testée sans vrai bonheur, mais je trouve toujours excitant de voir des mecs la pratiquer. C'est un peu comme l'autofellation. Du coup je vous en propose trois (de doubles pénétrations).

La première n'en est pas vraiment une, quoique c'est bien deux bites dans un trou... Le mec est juste très gourmand et je dois dire que je lui confierais bien mon chybre avec les deux autres. Il a l'air de savoir s'y prendre pour bien gober ce qu'on lui met devant les lèvres... surtout vues les deux grosses bites qu'il se mange !

Pour rester dans les gros engins, voici 4 mecs musclés qui baisent ensemble. Le tatoué semble très gourmand car il se prend sans broncher les deux bites épaisses de ses partenaires.

C'est la photo de couverture du film Double Dippers de Kristen Bjorn. Un film dédié à la double pénétration. Un bel exemple des différentes méthodes pour y parvenir en tant que passif, comme en tant que réalisateur pour filmer tout ça là où il n'y a déjà plus beaucoup de place ;)

Ce film de près de 3 heures propose des scènes de cul et de double pénétration avec 57 acteurs pornos. Une véritable orgie de scènes de culs et de beaux mecs. De quoi diffuser des heures de porno de qualité sur grand écran dans tout sauna gay... et surtout de quoi me faire juter un bon paquet de fois rien qu'en admirant ces beaux mâles baraqués se prendre des bites de toutes les tailles mais en général plutôt bien en forme.

Je finirai ce billet du dimanche par une photo tirée d'une vidéo de baise entre Marco Bill, Scott Reeves et Milan Sharpe. Ces trois mecs plutôt minces, mais épais de la bite, tournent de temps en temps des scènes pornos pour le studio Bel Ami.

Cette fois-ci ils s'en sont donné à coeur joie et nous proposent de longues minutes de tension dans le slip...

La vidĂ©o est dispo sur le site, dĂ©boutonnez la braguette et assurez-vous d'ĂŞtre seul avant de cliquer... ou Ă  trois si l'envie vous prend de vous en inspirer !

samedi 20 septembre 2014

Citoyens de tous pays doigtez-vous !

Aujourd'hui, c'est la Journée Européenne de la prostate. L'occasion pour les autorités sanitaires de rappeler que les hommes sont susceptibles d'avoir un cancer prostatique et qu'il est fortement recommandé de consulter régulièrement un médecin afin de s'assurer que tout se passe bien à ce niveau (et ailleurs) dès la quarantaine.

En chiffres, le cancer de la prostate, c'est le pire cancer pour les hommes : 40 000 malades par an rien qu'en France ! 10 000 hommes meurent chaque annĂ©es Ă  cause de ce cancer.

Selon certaines Ă©tudes, les risques de cancer sont diminuĂ©s quand l'activitĂ© sexuelle est intense. Le fait d'Ă©jaculer rĂ©gulièrement permettrait de diminuer le danger. Il n'en reste pas moins qu'un bon doigtage permet aussi de s'assurer que tout est en ordre... et tant qu'Ă  faire autant en profiter, non ?

Après tout, la prostate, c'est le point G masculin !

Alors à défaut de vous faire sodomiser tous les soirs par un mec différent et attentif à vos envies, n'oubliez pas de faire les tests de dépistages adéquats et de consulter chaque année votre médecin généraliste afin de vous assurer qu'un bilan complet n'est pas nécessaire.

Ceci dit, si vous avez besoin d'un doigtage profond, et pour rendre service, j'ai l'outil qui peut vous convenir, y a qu'Ă  demander...

jeudi 18 septembre 2014

Branlé à l'aveugle

Les glory holes, c'est plutĂ´t sympa : ça permet d'ĂŞtre certain qu'on s'occupe de soi, sans savoir qui est de l'autre cĂ´tĂ© ni s'il nous aurait plu en pleine lumière. Le seul indice, c'est la qualitĂ© de la fellation ou de la masturbation. S'il convient pas, on passe au trou d'Ă -cĂ´tĂ©, pas besoin de se prendre la tĂŞte.

Bon, ok, ça a un cĂ´tĂ© abattage, mais après tout on s'en fout : de l'autre cĂ´tĂ© le gars est lĂ  volontairement, on ?

1 2 >