GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 30 avril 2012

Baise dans l'escalier

Heureusement qu'il existe des immeubles Ă©quipĂ©s d'ascenseurs, ça permet d'avoir des escaliers dĂ©serts dans les immeubles rĂ©cents !

Tous les immeubles neufs sont construits sur le mĂȘme principe depuis une vingtaine d'annĂ©e : un palier accessible par ascenseur en prioritĂ©, et des escaliers fermĂ©s par une porte Ă  chaque Ă©tage. Les gens sont des gros glandeurs : personne ne prend les escaliers de nos jours... et c'est tant mieux.

Suis allé voir Avengers hier soir au ciné. La salle était bondée. Plein de minets tout droits sortis de l'adolescence mélangés à des trentenaires. J'ai un peu eu l'impression que c'était une séance spéciale gay friendly. Comme j'étais seul, j'ai bien choisi mon siÚge en fonction des mecs qui se trouvaient à cÎté et j'ai eu bien raison.

Le gars Ă  ma gauche n'Ă©tait pas Ă  son aise.

Un grand mec mince sans place pour caser ses jambes, du coup il a Ă©tĂ© obligĂ© de ruser et les foutre sur les cĂŽtĂ©s du siĂšge plutĂŽt que devant lui. Ca doit pas ĂȘtre facile tous les jours de mesurer 2 mĂštres quand les cinĂ©mas grappillent le moindre centimĂštre pour caser une rangĂ©e de siĂšges en plus. Le fait qu'il dĂ©borde m'a bien servi : non seulement il m'a fait du genou tout le long de la sĂ©ance, en se rapprochant de ma jambe Ă  chaque fois que je l'Ă©loignais, mais en plus il s'est posĂ© sur les accoudoirs et a laissĂ© sa main glisser le long de ma cuisse.

Vous me connaissez, je n'ai rien fait pour l'en empĂȘcher... aprĂšs tout il Ă©tait bien fichu, il me plaisait, j'allais pas lui retirer le pain de la bouche.

Le film a été long et j'étais pas concentré.

Sa main n'est pas restĂ©e en place et a mĂȘme finie sur mon entrejambe.... forcĂ©ment, j'ai rĂ©agit vivement par une bonne Ă©rection qui a du lui plaire vu qu'il a pris ma bite en main pour commencer Ă  me branler. De mon cĂŽtĂ© je ne l'ai pas laissĂ© en reste, j'ai fait de mĂȘme.

Une fois le film terminé, nous sommes restés comme ça le temps que la salle se vide, puis il m'a proposé de le suivre.

Nous sommes allĂ©s dans un immeuble proche du cinĂ©, par chance par besoin de code d'accĂšs : la grille Ă©tait ouverte.

M'est avis que ce n'Ă©tait pas la premiĂšre fois qu'il venait lĂ  car il savait trĂšs bien oĂč se trouvaient les escaliers protĂ©gĂ©s par une porte.

Une fois la porte passĂ©e, il m'a collĂ© contre le mur pour m'embrasser, a descendu ma braguette et a plongĂ© sa main libre dans mon boxer tendu par la pression. Il s'est accroupi et a pris ma queue en bouche pour une longue fellation si bien faite qu'il m'a Ă©tĂ© trĂšs difficile de ne pas lui juter dans la gorge. Vu son joli petit cul, je comptais bien en profiter et lui pĂ©ter la rondelle !

Ayant rĂ©ussi Ă  l'arrĂȘter Ă  temps, je me suis enfin occupĂ© de lui, le redressant, lui roulant une pelle et m'accroupissant Ă  mon tour Ă  ses pieds pour sortir ses 20 centimĂštres de pure bite Ă©paisse. Pendant que je gobais son chybre, je lui descendais le pantalon et le slip obtenant un accĂšs privilĂ©giĂ© Ă  ses fesses fermes et son anus dĂ©jĂ  bien ouvert. J'ai bien senti qu'il avait faim, pas besoin de gel pour y entrer. Il m'a donnĂ© une capote sortie d'une poche de son jean, je l'ai enfilĂ©e puis l'ai retournĂ© contre le mur.

Le hic avec les mecs de 2 mĂštres, c'est qu'ils sont plus hauts que moi, donc plus difficile Ă  prendre debout. C'est tout l'avantage de baiser dans des escaliers : je suis montĂ© deux marches au dessus de lui et ai pu me glisser entre ses fesses sans aucune difficultĂ© pour le limer pendant un bon quart d'heure.

Nos gémissements résonnaient dans la cage d'escalier mais personne n'est venu nous y déranger.

Je l'ai branlĂ© tout en l'enculant jusqu'Ă  ce qu'on jouisse, lui redĂ©corant le mur, moi dans son cul. On s'est enlacĂ©s, rhabillĂ©s puis on s'est sĂ©parĂ©s sans mĂȘme Ă©changer nos prĂ©noms ni nos numĂ©ros de tĂ©lĂ©phone. Dans un sens c'est dommage, j'ai vraiment pris mon pied et je recommencerais bien avec lui, mais bon, ce fut quand mĂȘme une vraie bonne baise comme je les aime... et ça se suffit Ă  soi-mĂȘme.

samedi 28 avril 2012

Peut-ĂȘtre m'entendrez-vous un jour sur mon blog ?

Je viens de suivre le séminaire gratuit de Lorenzo Pancino. Il est plus connu sous son prénom en tant qu'animateur télé et radio. Depuis des années il fait aussi de la voix-off et du coaching vocal pour des jeunots dans la profession, mais aussi des cadres d'entreprise désireux de mieux se faire entendre au travail et dans leur vie.

Lorenzo organise une série de webinaires gratuits en ce moment sur l'aide à la prise de parole en public. C'est une mine d'infos pour apprendre à jouer avec sa voix pour supprimer le stress et faire passer des messages.

Si vous ĂȘtes amenĂ©s Ă  parler en public, ĂȘtes timide ou stressez simplement Ă  l'idĂ©e de passer un coup de fil Ă  un inconnu ou Ă  votre banquier, suivez son sĂ©minaire sans tarder.

MaxxiVoice, séminaire d'aide à la prise de parole en public

Pour ma part, ça faisait dĂ©jĂ  pas mal de temps que je me demandais si j'allais suivre sa formation complĂšte de coaching vocal sur MaxxiVoice, et bien ces 3 heures de sĂ©minaire gratuit m'ont convaincu de l'efficacitĂ© et de l'utilitĂ© de sa mĂ©thodologie. J'ai donc souscrit Ă  la formation plus poussĂ©e et compte bien m'en servir au travail ou plus simplement sur le web. AprĂšs tout, l'avenir est Ă  la vidĂ©o plus qu'au texte, non ?

Faire un audioblog me tente beaucoup, comme me mettre à lire des récits érotiques et distribuer les MP3, alors autant le faire avec les bonnes intonations vocales ;) (et j'ai pas dit que j'allais me mettre à doubler du porno, pour ça j'ai déjà l'organe qu'il faut et sait m'en servir).

Du coup, dans quelques semaines, une fois que j'aurai suivi tous les cours de MaxxiVoice, peut-ĂȘtre aurez-vous l'immense privilĂšge de m'entendre ici oĂč ailleurs sur le net...

mardi 24 avril 2012

Vive les vacances

Le temps est pourri, mais j'ai pris quand mĂȘme quelques jours de repos pour l'after du premier tour des Ă©lections prĂ©sidentielles... et je dois dir que c'est sympa les meetings bourrĂ©s d'homos en joie ! Ca permet de faire des rencontres, j'ai rempli mon carnet de bal et mon cul n'a pas Ă©tĂ© en reste aujourd'hui.

En effet mon 15 à 17 vient tout juste de repartir. On s'est vus que deux heures, de quoi boire un jus de fruit, virer les fringues, se bécoter et se prendre l'un aprÚs l'autre pour deux belles éjacs simultanées. On s'est ensuite douchés et il vient de repartir. On remet ça dans quelques jours.

En attendant, je me disais qu'il faudrait quand mĂȘme que je mette un truc sur mon blog, d'oĂč ce message.

De votre cĂŽtĂ©, ce week-end Ă©lectoral, il a donnĂ© quoi ? C'Ă©tait jouissif ou vous en ĂȘtes reparti la queue entre les jambes ?

jeudi 19 avril 2012

Je cherche un colocataire

J'ai des envies de déménagement en ce moment et du coup quand je vois les tarifs des locations sur Paris, c'est un peu immanquable: il faut se trouver une colocation dans un grand appartement sympa.

Pour l'appartement, j'ai dĂ©jĂ  des idĂ©es, certaines annonces avec photos me font bander (moins que des sites de cul, mais quand mĂȘme).

Pour le coloc, je cherche un peu ça :

Roommates

car il a des yeux irrésistibles et qu'il sait trÚs bien se servir de sa bouche... donc si on pouvait faire une fucking colocation, j'aurais rien contre.

Y a des volontaires dans la salle ?

mercredi 11 avril 2012

BientĂŽt les vacances et la fin des classes

Je sais que nous ne sommes que mi avril, mais en fait la fin des classes et de l'annĂ©e scolaire arrive bientĂŽt puisque c'est dans deux mois. AprĂšs ce week-end de PĂąques pluvieux et plein de sorties en plein air qui n'ont pas eu lieu, le mĂ©tro parisien est blindĂ© de groupes de jeunes ados en promenade Ă  la capitale de la France. Du coup, en plus de ne plus savoir oĂč donner de la tĂȘte, ça laisse un peu rĂȘveur...

Des fois, mĂȘme si les Ă©lĂšves sont chiants, ça doit ĂȘtre sympa d'ĂȘtre enseignant en lycĂ©e ou en fac...

Bien entendu, il ne faut pas toucher aux mineurs ni se laisser aborder par eux, mais une fois passĂ©s les 18 ans fatidiques, ça doit pouvoir ĂȘtre trĂšs chaud avec certains jeunes mecs dans les salles de classes. AprĂšs tout, y a qu'Ă  voir les sĂ©ries tĂ©lĂ© comme Skins ou revoir le film Nowhere de Gregg Araki (un must du genre jeunesse dĂ©cadente et paumĂ©e) pour s'en convaincre : les jeunes ne pensent qu'au sexe et Ă  la drogue (ou ce sont les adultes qui projettent leurs fantasmes).

En tout cas les voir s'Ă©battre gaiement dans une salle de classe entre eux ou avec leurs pions ou profs, ça me laisse l'entrejambe bien raide ! Et ça, chez GaySize, ils l'ont bien compris ;-)

dimanche 8 avril 2012

Rencontre en ligne

Je suis allĂ© promener un peu et profiter du froid en ce week-end de PĂąques, vous ne devinerez jamais sur qui je suis tombĂ© dans le jardin des Tuileries : une cloche !

Faisant une halte dans le Carrousel du Louvres, je prends un chocolat chaud en terrasse chauffée (en sous-sol) et j'allume GrindR.

AprĂšs quelques minutes Ă  consulter le catalogue des offres du moment, je m'arrĂȘte sur un profil rigolo (Ă  caser dans les pires profils GrindR): une photo d'oeuf de PĂąques en tutu avec comme message "viens grignoter mes oeufs, je t'attends, retrouve moi dans le jardin".

J'sais pas s'il avait les couilles Ă  l'air Ă  attendre une bouche gourmande, mais me suis abstenu : ça caille trop ! En revanche j'irais bien me mettre au chaud quelque part.

Qui pour une baignade en jacuzzi ou dans une baignoire chauffĂ©e ?

jeudi 5 avril 2012

Viens lĂ , qu'on t'encule...

Ca y est, il a parlé et rien n'a changé... Des promesses, des promesses, rien de plus qu'il y a cinq ans, rien de vraiment bandant.

Au mieux il ne changera rien, au pire il aura fallu s’entraĂźner avec ce gode pour faire passer le suppositoire !

Gode bump et grind

Remarque ça peut ĂȘtre marrant ce gode, non ?

1 2 >