GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller ŕ la recherche

mercredi 28 septembre 2011

Le porno gay repart en prison !

Incarceration

Il existe de nombreux films pornos dans l'univers carcĂ©ral : tous ces mecs aux hormones en Ă©bullition ça ne peut que nous titiller l'esprit et Menoboy l'a bien compris.

Après le succès de Prison Mecs 1 et Prison Mecs 2 toujours disponibles en DVD et en VOD, le studio français sort Incarceration. Ce film gay à très gros budget montre aussi de très grosses bites en action et des mecs qui jouent leur rôle jusqu'au bout.

RĂ©aliste, dans des dĂ©cors de maison d'arrĂŞt, on en prend plein les yeux. Pour preuve ces deux vidĂ©os en commençant par le teaser :

et la bande annonce du film qui en montre beaucoup plus :-)

Incarceration est disponible en téléchargement à la scène et en intégralité, mais il est aussi possible d'acheter Incarceration en DVD.

mardi 6 septembre 2011

En Suisse, les marins se branlent !

Figurez-vous que jusqu'Ă  ce matin je ne m'Ă©tais jamais demandĂ© si la suisse avait une armĂ©e de mer... La marine Suisse existe pourtant bel et bien !

Et oui, ils ont beau n'avoir que des lacs et des montagnes, ils arrivent quand mĂŞme Ă  avoir des marins.

Le hic, c'est que ces marins ne doivent pas s'amuser tous les jours et une marque a carrĂ©ment sorti un outil indispensable pour les hommes qui s'ennuient et veulent s'occuper d'eux-mĂŞmes : le lubrifiant Swiss Navy ;)

Franchement, quoi demander de mieux quand on est sur un bateau hors d'eau Ă  longueur d'annĂ©e que de pouvoir s'astiquer la tige ?

J'ignore si le gel pour masturbation en dosettes de Swiss Navy est efficace, mais une chose est sĂ»re : j'irais bien titiller leur pompon et tester sur l'habitant !

vendredi 2 septembre 2011

Vers l'interdiction de tous les sextoys ?

Quelque chose me dit que les sexshops et boutiques de charme vivent leurs derniers jours...

Après l'interdiction du poppers en France, qui mine de rien ne change rien car vous avez du faire comme tout le monde et vous approvisionner à l'étranger, ça risque d'être au tour des sextoys de disparaître des rayonnages.

Le coupable ? C'est simple : les phtalates.

Ces produits sont présents dans la plupart des plastiques mous ou translucides, comme par exemples les biberons interdits il y a quelques mois au profit des biberons en verre.

Le soucis c'est que les phtalates se diffusent lorsqu'on chauffe les produits qui les contiennent et qu'on les soupçonne d'être à l'origine de cancers et de problèmes hormonaux. Il seraient tellement fins qu'ils passeraient par les muqueuses pour pénétrer l'organisme.

Le hic dans tout ça, c'est que les sextoys en sont pleins, qu'il s'agisse de godemichés ou de vibromasseurs, de plugs, de cockrings et d'une manière générale tous les gadgets utilisés à des fins sexuelles dans des matières à la fois souples et rigides.

Du coup, la question que je me pose, c'est allez-vous vous jeter sur les boutiques avant qu'elles ne puissent plus en vendre ou est-ce que vous allez laisser tomber tous ces ustensiles pourtant bien pratique pour prendre son pied ou donner du plaisir que l'on soit seul ou en groupe ?

Je rappelle quand même au passage que les préservatifs protègent aussi des phtalates, donc n'hésitez pas à en mettre aussi sur vos sextoys.