GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller ŕ la recherche

lundi 31 août 2009

L'art et la manière...

On se dit souvent que tourner dans un porno, ça doit ĂŞtre cool... et bien dĂ©trompez vous, ce n'est pas toujours de tout repos, surtout lorsqu'on est hĂ©tĂ©ro et qu'on doit tourner avec des mecs. Se faire sucer ou enculer un keum, c'est pas dur, mais en revanche, se faire prendre par d'autres, souvent plus expĂ©rimentĂ©s et gĂ©nĂ©ralement avec de grosses ou longues queues, et bien c'est un sacerdoce !

Pour nous, homos ou bis, le problème ne se pose pas : quand on se fait enculer, c'est en gĂ©nĂ©ral qu'on en a envie, donc tout passe, mĂŞme si parfois il faut un peu d'aide comme un bon gel ou du poppers.

Histoire que vous puissiez passer derrière le dĂ©cor une fois de temps en temps, j'ai dĂ©gotĂ© quelques vidĂ©os de making off. Je vous prĂ©viens de suite : ça peut casser le mythe, mais ça peut aussi accentuer la tension sexuelle que l'on voit lorsque le montage final des scènes est disponible... rien que pour nos yeux.

Pour cette première fois, je vous propose deux vidéos du studio Bel Ami réalisées pour leur site Internet de vidéos à la demande (une perle quand on aime les beaux jeunes gars de l'est aux cheveux blonds et aux corps musclés et dorés par le soleil ou les UV).

La première correspond au making off...

La seconde est la bande annonce de la scène porno tournĂ©e entre ces deux mecs... tout de suite plus bandant, non ?

Et bien entendu, pour voir la scène finale, il vous suffit de faire un tour sur le site Bel Ami Online.

N'oubliez pas de me dire ce que vous en pensez, si vous en voulez plus ou pas, si vous avez des suggestions de sites, ... c'est la rentrĂ©e, je suis tout ouĂŻes, faut profiter !

dimanche 30 août 2009

Et voilà, suis maqué...

Et oui, ça peut arriver mĂŞme aux plus coucheurs d'entre nous : se maquer n'est finalement pas une si mauvaise chose que ça... surtout avec un plan cul qu'on s'est mis Ă  apprĂ©cier beaucoup au fil des coups de bite !

Mais bon, j'suis surtout maquĂ© pour la semaine : un pote est de passage Ă  Paris pour quelques jours, il se trouve qu'il donne des coups de rein comme personne et je compte bien en profiter, donc je lui ai proposĂ© de l'hĂ©berger.

Arrivé hier soir, on en a profité pour se faire une petite sortie au restau suivie d'une tentative d'accès aux Follivores... mais non, au final on est plutôt rentrés refaire intimement connaissance. Sa bite a pas changée, toujours aussi agréable à sucer et prendre dans le cul. Son corps glabre est toujours aussi bien foutu. J'adore parcourir les dessins de ses muscles avec mes caresses et ma langue... et lui, il en frissonne de plaisir.

Une belle alchimie tout ça. J'adore !

Vais passer une excellente semaine moi, sans mĂŞme devoir sortir ou trainer sur des sites de rencontre. Le pied intĂ©gral quoi !

jeudi 27 août 2009

Agreuh !

Et que diriez-vous d'un p'tit bouffage de cul, lĂ , maintenant, pour bien dĂ©marrer la nuit ?

C'est ce que je vous propose avec cet extrait gratuit d'une vidĂ©o porno de chez Randy Blue :

Ces deux beaux gosses se proposent de nous montrer une bonne baise avec quelques moments de tendresse, pas juste pour enchainer les positions et nous aider Ă  cracher not' jus !

Commençant par s'embrasser, ils vont se dĂ©shabiller mutuellement pour se sucer, se bouffer la rondelle et se sodomiser. Le tout dans une ambiance sonore sans trucage et pleine de tension sexuelle !

C'est hot, It's chaud (comme dirait Benjamin C. on the TV) !!!

mercredi 26 août 2009

PlutĂ´t que la branlette, essayer la languette !

Pfiou, ça fait dĂ©jĂ  deux semaines que j'ai rien Ă©crit ici, c'est dingue, non ?

Bon, j'ai été très occupé, coupé du monde sur une île déserte, mais j'aurais pu appeler à l'aide, envoyer une carte postale ou une bouteille à la mer et j'ai profité du calme et de la détente apportés par cet éloignement involontaire.

Et pendant cet éloignement de mon clavier habituel, j'ai eu l'occasion de jouer et de parler avec des inconnus plus souples que moi. Genre un séminaire de contorsionnistes 8-O

Figurez-vous que nous en sommes venus Ă  parler cul et sexe et bien entendu, j'ai pas rĂ©sistĂ© Ă  leur poser LA question fatidique que tout mec très souple s'est vu poser au moins une fois dans sa vie : est-ce qu'ils arrivent Ă  se sucer eux mĂŞmes ?

Quand je dis"se sucer eux mĂŞmes", je veux dire se branler avec leur langue et leur propre bouche, sans passer par l'organe de quelqu'un d'autre. Une fellation d'eux-mĂŞmes ou autofellation quoi !

Et bien en guise de rĂ©ponse, l'un d'entre eux m'a proposĂ© de me montrer. bien entendu, on ne s'est pas arrĂŞtĂ©s lĂ , car un gars pliĂ© en deux, tout nu, sa queue dans sa bouche, ça laisse quand mĂŞme un p'tit cul musculeux sans dĂ©fense et je n'ai pu rĂ©sister au plaisir de lui bouffer la rondelle avant de lui montrer comment se faire enculer tout en se suçant lui-mĂŞme, mais c'est pas très facile Ă  faire. C'Ă©tait bien mieux en 69 oĂą j'ai constatĂ© que le gars avait une grosse expĂ©rience entre les jambes... et dans les mouvements de langue !

Manque de bol, j'avais pas ma caméra pour nous filmer (et puis il aurait pas accepté de toute façon), du coup je ne peux que vous proposer de mater ce mec qui se fait une pipe tout seul au bureau.

vendredi 14 août 2009

Plus que deux jours

Et oui, chers parisiens, il ne nous reste plus que deux jours pour trainer sur les quais sans voiture : le dĂ©montage commence la semaine prochaine...

Vous en avez profitĂ© cette annĂ©e de Paris Plage ? Moi, m'y suis pris quelques coups de soleil, deux mecs et une bonne bouteille de vin lors d'un pique nique près du Pont des Arts (bin oui, fallait profiter un peu, mĂŞme si c'Ă©tait sur le trottoir !)

Bon, malheureusement, on n'en est pas encore Ă  y faire ça en toute libertĂ©, mais peut-ĂŞtre que ça viendra ? D'un autre cĂ´tĂ©, si on est autorisĂ©s Ă  niquer sur le sable, les hĂ©tĂ©ros et les lesbiennes devront Ă©galement en avoir le droit. Ca deviendra vraiment trop indĂ©cent !

Vive les vacances... des autres !

C'est les vacances pour beaucoup de monde. Il y a du soleil. Les oiseaux chantent. Les oies zillont et les plumes haut.

Ce qui est bien avec ce temps ensoleillĂ©, outre de se faire cuire la peau, c'est de pouvoir se promener dans les rues ou les jardins dans des tenues lĂ©gères... mais aussi de pouvoir profiter de son jardin ou de sa piscine quand on a la chance d'avoir l'un ou l'autre ou les deux :) Ce n'est pas mon cas, mais j'aimerais bien faire comme ces deux mecs : un p'tit plouf pour un grand kif !

mardi 11 août 2009

Tenir dans la durée ou comment augmenter la durée d'un rapport sexuel en solo

Alors, z'avez rĂ©ussi mon challenge d'hier ? Mâter cette vidĂ©o de pipe sous la douche sans Ă©jaculer sur votre clavier durant les deux minutes qu'elle dure, quitte Ă  se la repasser en boucle tant elle donne envie d'accueillir cette bite en bouche ou encore mieux, de remplir la bouche de ce suceur expert ???

Comme je le disais, moi, j'y arrive difficilement et j'ai retentĂ© ce matin, mais en trichant !

Mode d'emploi d'une branlette d'une extrĂŞme jouissance et qui dure un peu plus longtemps (sans piles !).

Première chose Ă  faire : se procurer un gel lubrifiant siliconĂ©. Ils ont les mĂŞmes caractĂ©ristiques que du gel lubrifiant intime Ă  base d'eau, Ă  la diffĂ©rence prĂŞt, c'est qu'ils sont beaucoup plus chimiques... et surtout qu'ils ne sèchent pas et permettent ainsi une plus longue friction sur la queue sans avoir besoin d'en remettre une couche. L'inconvĂ©nient, c'est que c'est plus "huileux", mĂŞme si ça ne contient pas d'huile et que c'est compatible avec les prĂ©servatifs. vous en trouverez dans la plupart des magasins sexuels sur Internet.

Seconde chose Ă  faire : se mettre Ă  l'aise, devant son Ă©cran, la queue Ă  l'air (Ă©ventuellement nu ou le pantalon sur les genoux).

Troisième chose Ă  faire : s'enduire le gland et la bite entière de gel siliconĂ© en faisant de premiers vas-et-viens pour la faire gonfler et bien rĂ©pandre ce produit sur toute la longueur de la queue, quitte Ă  redescendre aussi sur les couilles et Ă©ventuellement un peu plus bas selon les envies. Les caresses Ă  la base des couilles sont bonnes et augmentent la sensibilitĂ©... en plus d'accĂ©lĂ©rer l'Ă©rection.

Quatrième chose Ă  faire : lancer la vidĂ©o d'hier en plein Ă©cran.

Cinquième chose Ă  faire : s'astiquer la bite Ă  son rythme, en insistant sur le gland et le frein, en serrant sur certains mouvements et relâchant sur d'autres. Comme une branlette normale, mais un lubrifiant en plus, permettant Ă  la main de passer sur la peau sans l'entrainer et libĂ©rant ainsi les mouvements sur toute la longueur du pĂ©nis en Ă©rection.

Sixième chose Ă  faire : ne pas gicler sur le clavier car le sperme n'est pas compatible avec les touches... mĂŞme si on peut en balancer une bonne dose sur les touches que l'on peut faire dans des bars, saunas et autres lieux de rencontres potentiellement chaudement sexuelles.

VoilĂ , vous savez tout, plus qu'Ă  passer Ă  la pratique 8-)

1 2 >