GaySite, les sites pornographiques gays francophones

Aller au contenu | Aller au menu | Aller ŕ la recherche

dimanche 30 juillet 2006

SNCF, c'est possible !

Salut tout le monde

Je me suis fait un petit sĂ©jour de quelques jours dans le midi de la France, c'Ă©tait sympa : soleil, plage, jeunes touristes et rebeus torses nus dans les rues de Marseille... ce qui permet de constater de plus en plus que les jeunes garçons font attention Ă  leur corps en faisant de la muscu ou alors qu'ils sont naturellement baraquĂ©s et/ou dessinĂ©s, ce qui n'est pas dĂ©sagrĂ©able Ă  voir et encore moins dĂ©sagrĂ©able Ă  toucher.

Étrangement ce sĂ©jour m'a reposĂ© et je n'ai pas eu beaucoup d'activitĂ©s sexuelles sur place alors que j'aurais pu profiter de la proximitĂ© de ces corps dorĂ©s au soleil, offerts au regard de toutes et tous et en mal de caresses ! En revanche, ce sont les trajets de l'aller et du retour qu'il fallait que je vous raconte un peu.

A l'aller, j'Ă©tais dans un TGV classique : un Ă©tage, en place couloir, proche du wagon bar ce qui est la moindre des choses :) Pourtant en pĂ©riode de pointe, il y avait quelques places vides et je me suis donc un peu Ă©talĂ©. J'Ă©tais assis en bout de wagon, sur la deuxième rangĂ©e, tandis qu'un jeune couple hĂ©tĂ©ro se trouvait sur la banquette derrière moi, mais de l'autre cĂ´tĂ© du couloir central. Ils sont montĂ©s Ă  Paris, comme je l'ai fait, en direction du grand sud, Ă  savoir Nice... mais la destination finale, on s'en fout un peu.

Ils devaient tous les deux avoir aux alentours de la vingtaine. La nana en robe, le mec en jean / chemise, ouverte jusqu'au nombril. Il faut dire que la climatisation tournait correctement mais que la tempĂ©rature justifiait de se mettre Ă  l'aise. Il avait le torse velu, mais pas trop, et un visage très agrĂ©able avec une bouche dans laquelle j'aurais bien mis quelque chose... mais voilĂ , il Ă©tait hĂ©tĂ©ro et ils l'ont prouvĂ© !

Le contrôleur est passé dans la première demi-heure. Une fois celui-ci parti ils ont commencé à se bécoter. La meuf calée contre son copain, la main au dessus de son paquet tandis que celui-ci lui a mis la main entre les jambes et a commencé à la caresser à travers sa robe. Elle ne semblait pas indifférente à ces attouchements vu qu'elle a bien écarté les jambes en descendant lentement la tête le long du torse de son mec, le couvrant de baisers au passage.

A ce stade, j'ai failli me lever pour leur proposer de faire un tour dans les toilettes, car baiser dans un train alors qu'il y a d'autres passagers, mĂŞme si c'est hyper excitant, ça peut provoquer quelques dĂ©sagrĂ©ments, notamment auprès des enfants qui traversent le wagon pour se rendre au bar ! Je ne l'ai pas fait et ai continuĂ© Ă  profiter du spectacle, en jetant un oeil derrière moi de temps en temps.

Elle a donc descendu sa tête jusqu'au jean de son copain. Une fois à ce niveau, elle a commencé des va-et-vients sous forme de caresse à travers le pantalon. De son côté, il a passé sa main sous la robe de sa copine et l'a remontée jusqu'à pouvoir la doigter, ce qu'il faisait en douceur et avec une connaissance certaine des lieux. Elle a déboutonné la braguette de son pantalon et en a extirpé son sexe pour le mettre en bouche. Je serais bien allé la remplacer quelques minutes car il était vraiment canon.

Ils ont jouĂ© Ă  ça pendant quelques minutes, très excitĂ©s par la fellation pour l'un et le doigtage pour l'autre, mais aussi sans aucun doute hyper excitĂ©s de le faire en public alors que personne ne semblait les voir Ă  part moi (ce qui m'a beaucoup Ă©tonnĂ© d'ailleurs). Elle l'a sucĂ© quelques minutes mais s'est arrĂŞtĂ©e et lui aussi. Ils ne semblent pas avoir joui ni l'un, ni l'autre, mais une chose est sĂ»re : ils ont pris leur pied !

C'est beau la jeunesse, non ?

Le trajet du retour a lui aussi été mouvementé, mais je vous le raconterai plus tard dans la journée ou demain.

jeudi 20 juillet 2006

TheoGay.com: Le blog porno gay parle d'un site de partouzes entre hommes amateurs

Et bien dites moi, en surfant je suis retombĂ© sur le blog porno gay de ThĂ©o et il nous parle d'un site effectivement très excitant ! J'en avais vu quelques publicitĂ©s dernièrement sur le oueb, mais je n'y Ă©tais pas encore allĂ©. Cette fois-ci c'est fait et la carte bancaire est encore chaude !

Le site Guys go crazy est rĂ©ellement dĂ©ment : il prĂ©sente des photos et des vidĂ©os de mecs qui baisent en boite de nuit lors de soirĂ©es spĂ©ciales.

Ils sont jeunes, beaux gosses et bien foutus. Ils ont chaud, se foutent Ă  poil et baisent dans tous les coins, sur la piste et sur les podiums !

Je n'avais encore jamais vu ce genre de choses dans la vie réelle (à part dans des saunas).

Les partouzes dans les pornos sont en général limitées en nombre, sauf exceptions exceptionnelles. Là, c'est systématiquement plusieurs dizaines de mecs qui se branlent, sucent, niquent, se font prendre, se doigtent et s'embrassent. Le champagne et la chantilly (mais pourquoi pas de Nutella ?) coulent à flot sur les corps des protagonistes, afin de donner une excuse (mais en faut-il vraiment une) au léchage des muscles et de ces mâles en rut. Le sperme gicle un peu partout, dans des préservatifs, des bouches ou des culs, sur des dos ou des ventres musclés qui donnent envie de les carresser.

Comme la plupart des sites américains, Guys go Crazy est muni d'un freetour, mais celui-ci a l'avantage de présenter de nombreuses photographies et vidéos gratuites... de quoi se chauffer largement avant de passer aux choses sérieuses et d'éventuellement s'y abonner.

mardi 18 juillet 2006

Ca baise encore dans les vestiaires ?

Un pote vient de me rappeler que le Club Med Gym de République (et d'ailleurs aussi celui de Louvres) avaient été réputés à une période pour être des lieux dans lesquels on ne faisait pas que du sport avec appareils, mais aussi parfois entre hommes nus, tous muscles bandés (et même ce qui n'en est pas un et que nous avons entre les jambes).

D'après les Ă©chos rĂ©cents que j'en ai, ce club de sport est un peu mal entretenu et il faut parfois ronchonner pour que la moisissure des douches soit retirĂ©e !

Je suis en train de me poser la question de m'inscrire à ce groupe de salles de sport et je me demandais si vous aviez des expériences à me conter à ce sujet... pas forcément sur le cul d'ailleurs, mais aussi des rencontres toutes simples de potes de muscu par exemple.

A vous la parole, n'hésitez pas, je ne mords pas toujours.

vendredi 14 juillet 2006

Le 14 juillet, un jour particulier en France

Et oui, le 14 juillet est une fête nationale en France, il permet de commémorer la révolution française de 1789 qui a vu basculer notre pays pour la première fois d'un régime royaliste à une démocratie démocratique. L'une des premières du monde, sauf erreur de ma part.

Du coup, le 14 juillet, c'est le jour idéal pour assister au défilé de tous les militaires et armes en circulation sur les Champs Elysées, pour écouter le message du Président de la République Française et éventuellement profiter de la garden party de l'Elysées lorsqu'on y est invité. Bon, ça n'a pas pour le moment été mon cas, mais j'y travaille, histoire de tester les buissons des jardins du Palais.

Le must de la journée (ou de sa veille), c'est quand même l'habitude prise chaque année par les casernes de pompiers du pays d'ouvrir leurs portes et d'animer la soirée pour des bals populaires et de pompiers. Un régal pour les yeux, malgré la foule qui s'y presse... en effet, ça nous permet d'admirer de très près ces gars qui nous protègent à longueur d'année.

Si vous avez la possibilité d'y participer, faites le, ça vaut en général le détour... Pour ma part, j'hésite fortement entre la caserne de Parmentier et celle de Pyrénées. Je sais qu'il y a de très beaux spécimens dans les deux, passant devant régulièrement, mais elles risquent d'être pleines et ce sera peut-être plus facile de draguer du côté du Trocadéro lorsque le feu d'artifice sera lancé que là-bas.

A voir donc.

mardi 11 juillet 2006

Ma Queue, vous voulez la voir ou la gober ?

HĂ© hĂ©, un titre allĂ©chant, non ? Enfin, pas forcĂ©ment pour tout le monde car vous n'ĂŞtes pas tous attirĂ©s par les bites de 18 centimètres et d'un gros diamètre, mais certains l'apprĂ©cient grandement pour me la sucer ou se la prendre dans le cul... et j'aime bien ça aussi, du coup, out est bien dans le meilleur des mondes :)

Si vous en voulez un morceau, ou la voir, comme le membre de plusieurs miliers de mecs hĂ©tĂ©ros bi ou gay, il y a un site gĂ©nial pour ça : Ma queue. Je ne vous dirai pas mon pseudo sur ce site, vous n'avez qu'Ă  chercher un peu et tomber sur les bonnes photos, laisser vos commentaires et contacter les personnes dont la bite vous botte le plus pour des contacts un peu moins virtuels.

jeudi 6 juillet 2006

50 ans et matures, ça vous titille ?

Dans le milieu, on dit toujours que les mecs sont pĂ©rimĂ©s passĂ©e la barre fatidique des 20 ans (quand c'est pas 18 !). Jusqu'Ă  26 ans, nous avons encore la possibilitĂ© de baiser ou faire des rencontres moins cher dans les saunas, backrooms et quelques boites. PassĂ© les 26 ans, c'est foutu pour la baise et y a intĂ©rĂŞt Ă  se caser !

C'que j'en dis, c'est que je ne me suis jamais senti aussi bien que depuis mes 28 ans : je sors moins les nuits entières (forcĂ©ment, je bosse tĂ´t le matin), mais ça ne m'empèche pas de pĂ©cho ! En plus, avec l'expĂ©rience, les plans culs sont souvent plus agrĂ©ables avec des mecs plus âgĂ©s (passĂ© la trentaine) ou de jeunes mecs très vicieux qui ont du vĂ©cu derrière eux (avant de se prendre autre chose ).

J'aimerais bien connaître votre avis sur la question et en attendant que vous vous manifestiez, je vais vous parler du site 50 ans et plus qui vient de sortir.

Vous pensez sans doute que 50 ans, c'est vieux et que lĂ , y a plus rien Ă  faire si ce n'est de payer des minets qui en profitent allègrement pour prendre leur pied en bossant Ă  se prendre des coups de bites dans le cul ou en mettre. Je ne trouve pas ça juste : l'âge est quand mĂŞme en grande partie dans la tĂŞte et si on se sent jeune et que l'on est en forme, ça se voit et ça limite la casse :) (non, j'essaie pas de me convaincre : j'en suis dĂ©jĂ  convaincu !).

50 ans et plus, c'est une vingtaine de galeries de photographies de mecs bien foutus (et oui, mĂŞme passĂ©s les 50 ans : le ventre n'est pas fourni en option systĂ©matiquement) qui baisent entre eux ou avec des accessoires. Une belle scène de touze un peu SM et cuir sur les jambes (ils ne portent pas grand chose d'autre), quelques godages et de la souplesse, du foutre et de la branle. En gros, tout ce qu'on voit gĂ©nĂ©ralement sur des photos de jeunes mecs peut se voir ici.

Allez, soyez courageux, faites y un tour pour vous rassurer : passĂ© la cinquantaine, il y a encore des choses Ă  faire !

lundi 3 juillet 2006

Des vrais mâles en chaleur, exhibs et qui baisent à tarif réduit pour quelques jours

La semaine dernière, je vous proposais une réduction sur l'abonnement à Bi Love, un site pour amateurs et amatrices de bisexualité qui en vaut nettement la peine. Et bien cette semaine j'ai décidé de recommencer car cette opération a été un succès et j'ai reçu des centaines de milliers de messages de satisfaction ;)

Bon, d'accord, j'exagère, c'Ă©taient des spams que j'ai reçu parce qu'un automate a dĂ©cidĂ© de me pourrir ma boite Ă  lettres, mais bon, dans le tas il y a quand mĂŞme eu plusieus messages de personnes ravies de leur abonnement Ă  tarif rĂ©duit et qui en redemandent ! Alors pour eux comme pour les autres, cette fois-ci, c'est pour Gaymale, site dont j'ai dĂ©jĂ  parlĂ© ici, que je vous propose 30% de rĂ©duction sur l'abonnement.

Tout d'abord un petit aperçu de ce que vous y trouverez, bande de veinards :)

  • des partouzes entre mecs bien foutus

  • des beaux gosses dĂ©nudĂ©s et musclĂ©s

  • des mecs vraiment craquants, celui de droite Ă©tant hyper excitant

  • de quoi faire des cartes postales pour allĂ©cher vos plans d'un soir ou d'une vie

  • une certaine dose d'humour

  • et beaucoup de baise !

Pour en bĂ©nĂ©ficier, il vous suffit de cliquer sur l'une de ces images, d'accĂ©der Ă  la page d'abonnement et de saisir le code gs060703Mjc qui n'est valable que jusqu'Ă  dimanche... alors foncez sans tarder ou vous louperez vraiment quelque chose !

J'oubliais l'essentiel : sur ce site, vous trouverez des tonnes de photos, mais aussi des heures de vidĂ©o, de quoi vraiment prendre son pied sans sortir de chez soi.

1 2 >